Les Céphalées

 

J’ai mal à la tête!

 

Les céphalées. Presque personne n’y échappe. Nous avons tous déjà eu un mal de tête. C’est d’ailleurs l’un des premiers motifs de consultation médicale et le diagnostic n’est pas facile. Il est dû à quoi mon mal de tête? Et bien, classiquement, on distingue trois grands groupes de céphalées.

  1. Les céphalées de tension : elles sont très fréquentes et sont dues à une fatigue et/ou à une tension dites psychique (stress, anxiété). Les tensions psychiques provoquent des contractions musculaires exagérées au niveau de la nuque et des épaules qui provoquent une douleur irradiante à la tête. Les céphalées de tension peuvent devenir chroniques. L’acupuncture soulage très bien ce type de céphalées. Les traitements peuvent se donner en urgence (un mal de tête qui ne démord pas) et en prévention et consistent à défaire les tensions musculaires ET psychiques (vous pouvez cliquer ici pour voir l’infolettre du mois de septembre sur le stress).

  2. Les migraines : elles touchent 5 à 10 % de la population. Leur cause est inconnue mais un terrain familial existe fréquemment. Elles sont intenses, pulsatiles, localisées à la moitié du crâne et souvent associées à des troubles digestifs comme des nausées et des vomissements. Aggravées par le bruit, la lumière et l’activité physique, elles peuvent durer de quelques heures à plusieurs jours. Ici, l’acupuncture peut aider à diminuer la fréquence, l’intensité et la persistance des migraines permettant ainsi à une médication moins forte, de faire effet plus vite et plus efficacement. Une série de traitements est conseillée.

  3. Les céphalées symptomatiques : elles ne constituent pas en elles-mêmes une maladie, mais un symptôme d’une affection organique comme une affection oculaire (glaucome), ORL (sinusites, otites, allergies), dentaire ou rhumatologique (arthrose). Elles peuvent aussi être dues à une hypertension artérielle, une intoxication, une fièvre, la prise de certains médicaments ainsi qu’un traumatisme (commotion cérébrale) et d’un anévrisme. Comme pour les céphalées de tension, l’acupuncture offre un bon soulagement. Par contre, il est important ici de bien définir le niveau d’urgence puisque pour certaines affections, les services d’urgence de l’hôpital seraient plus appropriés. Une fois l’urgence identifiée, passée et sous contrôle, l’acupuncture est recommandée pour optimiser le processus de guérison.  Bon mois d’octobre!

 

Référence : Larousse Médical

Pour me joindre

Longueuil: 445 rue St-Jean, Longueuil J4H 2Y1

 

Tél: 514.605.9757

© 2014 par Suzanne Lafrance avec  Wix.com